Histoire

Façons de lire des textes disciplinaires en histoire

WestEd, (2004) Reading Apprenticeship, Strategic Literacy Initiative, p.27-29. Traduction et adaptation de Chantal Ouellet et Marie-Alex Despeignes, UQAM.

Analyse du processus de lecture à partir du livre : «A different miroir» de Ronald Takaki

Le lecteur expert en histoire lit pour donner un sens au passé, que ce passé date d’hier ou qu’il remonte à plusieurs siècles. Il évalue ce qu’il lit à partir de faits historiques et s’en sert pour créer sa propre explication ou interprétation de l’histoire. Le lecteur expert en histoire voit l’histoire comme une façon de penser qui mobilise des processus de réflexion simultanés, en particulier, de hauts niveaux de pensée critique. Les noms, les dates et d’autres données servent d’introductions, de repères et de références, mais ils ne sont pas au cœur de la pensée historique comme l’est l’explication des artéfacts. Il sait qu’il n’y a pas qu’une seule histoire. La lecture en histoire implique toujours de l’incertitude, des alternatives, différentes perspectives, des motivations conflictuelles, des concepts, des comparaisons, des allusions, des rapports de causalité, des interactions, des antithèses, des jugements etc. Elle demande également de distinguer la réalité de la fiction, les opinions des a priori. Thomas Holt, professeur d’histoire à l’Université de Chicago affirme que  tous les écrits historiques sont des reconstitutions narratives du passé. Le lecteur expert en histoire est donc constamment confronté à ce qu’est l’être humain et à ce qu’il n’est pas. Il se sert de sa «sensibilité historique» pour combler l’écart entre les époques et les lieux. Plusieurs lecteurs expérimentés en histoire essaieront de retrouver le plus d’informations possibles sur un texte avant de le lire.

Le lecteur expert en histoire centrera son attention sur :

  • la structure et l’approche de l’auteur
  • les styles littéraires dans le texte et leur rôle
  • le but ou l’intention du texte
  • les concepts
  • les biais de l’auteur, son attitude, ses présupposés etc.
  • le degré de franchise de l’auteur et sa volonté de prendre des risques (briser les mythes, soulever des enjeux, etc.)
  • la manière dont l’auteur crée un climat émouvant à partir d’un débat, et la façon dont il affirme l’existence d’une prise de position par la connaissance du passé
  • la thèse de l’auteur
  • les sources, les preuves
  • l’établissement d’un contexte temporel, culturel, spatial, etc.
  • son intention de lecteur
  • les relations
  • la causalité
  • le maintien d’un dialogue avec l’auteur afin de demeurer engager dans la lecture
  • son accord ou son opposition à l’auteur et la façon avec laquelle il appuie ou non les arguments présentés dans le texte.

 

Le lecteur expert en histoire se posera des questions tout au long de sa lecture sur :

  • le but du texte et son public cible.
  • les conclusions de l’auteur ; sa capacité à répondre aux questions que se pose le lecteur.
  • les relations
  • la vision d’ensemble
  • la vérification de la compréhension
  • à partir de quelle perspective l’histoire est-elle racontée?
  • la perspective de l’auteur, son point de vue
  • la création d’un dialogue avec l’auteur
  • ce que je dois savoir pour comprendre ce texte et pour le contester
  • les conclusions de l’auteur; sa capacité de répondre aux questions qu’il soulève.
  • les arguments de l’auteur : les types d’arguments, leur articulation, les théories, les hypothèses.
  • les différentes significations des mots qui peuvent transcender celles données par l’auteur.
  • la façon dont d’autres lecteurs (incluant d’autres auteurs, des spécialistes ou des personnes citées et mentionnées par l’auteur) réagiraient au texte et aux arguments de l’auteur.
  • ce sur quoi il faut s’attarder et ce qu’il faut ignorer
  • le principal problème discuté ou soulevé dans le texte (quelquefois en référence à d’autres textes)
  • l’intention de l’auteur ou ses positions.
  • les preuves présentées par l’auteur sont-elles crédibles?
  • les relations de cause à effet en jeu dans le texte
  • l’auteur est-il socialement responsable?
  • en quoi suis-je concerné?
  • la réputation et l’autorité de l’auteur
  • la validité de la position de l’auteur
  • la validité de la position de l’auteur dans une perspective historique
  • à quel moment fut écrit ce texte? Que se passait-il à ce moment-là?

Le lecteur expérimenté en histoire se fera une image mentale en lisant dans de but de :

  • s’aider à se «connecter» au texte, à lui donner un sens
  • développer une vision d’ensemble et s’interroger sur ce qui manque
  • catégoriser
  • visualiser la source de ses connaissances antérieures.
  • visualiser le paysage historique en incluant une variété de détails historiques et géographiques contextuels
  • percevoir la ligne du temps, la géographie (physique, culturelle, sociale)
  • faire parler les chiffres

Le lecteur expert en histoire fera des prédictions sur :

  • la manière dont l’auteur présentera son argumentation.
  • quelle sera la conclusion?
  • jusqu’où doit aller l’engagement avec le texte?
  • à partir de quel moment et jusqu’où doit-on s’engager dans un texte?
  • le but et la fonction du texte
  • la manière d’élaborer la tâche de lecture; la façon d’aborder le texte
  • la structure narrative
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s